UN LEXIQUE DE l’EMPLOI DÉMODÉ ET DANGEREUX POUR LES JEUNES

A l’orée de l’indépendance de notre chère Côte d’Ivoire, notre pays a manifesté d’énormes besoins en fonctionnaires pour combler d’une part, les places laissées par les colons et d’autre part, assurer le plein fonctionnement de la nouvelle nation avec la création de nouveaux postes. Les besoins étaient plus urgents dans les secteurs suivants: EDUCATION, SÉCURITÉ, MÉDECINE, ECONOMIE, ADMINISTRATION PUBLIQUE. L’offre était supérieure à la demande, et beaucoup d’initiatives étaient dès lors prises par nos gouvernants de l’époque: On peut citer; les étudiants de l’aventure 46, les bourses d’études, le recrutement depuis les résidences universitaires, etc. si cette politique avait sa toute sa place à cette époque, 57 ans après, que devons nous retenir?

le 07 Août dernier, la Côte d’Ivoire a fêté ses 57 ans d’indépendance, si elle était un être humain, nous aurons dit qu’elle est classée au troisième âge. mais bien avant, cet homme aurait traversé plusieurs cycles dans sa vie, toute chose qui l’aurait contraint certainement à la prise de plusieurs décisions pour sa survie. Et l’on dira que la Côte d’Ivoire en a pris. eee oui, cependant, au plan de l’insertion des jeunes, la Côte d’ivoire semble peiner, parcequ’elle n’a pas permis aux parents et aux jeunes d’adopter un autre langage dans le secteur de l’emploi que celui ci: POLICIER, GENDARME, DOCTEUR, INFIRMIER, SAGE FEMME, INSTITUTEUR, PROFESSEUR, DOUANIER, FONCTIONNAIRE DES IMPÔTS ET DU TRÉSOR, EAUX ET FORÊTS, SOUS PRÉFET, JUGE….

En effet, quand vous vous referez aux parents dans les villages et même en ville, ils ne connaissent que ce langage. ils ne conseillent que ce métier à leurs progénitures. une fois muni de leurs diplômes, ces jeunes ne recherchent que ça. ils sont conditionnés, déboussolés et perdus. Toute autre activité est considérée dès lors comme temporaire à leurs yeux. Tout autre choix de leur part peut entraîner la colère des parents. suivez mon témoignage   » En 2001, je lance ma première entreprise de réparation et de maintenance des pompes villageoises en Côte d’Ivoire, le projet marche bien, avec un accord de partenariat signé avec l’Etat de Côte d’Ivoire. je loge dans une grande maison de la ville avec ma famille, j’ai tout ce dont peut rêver un jeune de mon âge. un jour, je reçois la visite d’un oncle et de sa femme, pendant que mon oncle me félicite, sa femme souhaite savoir ce que je fais exactement, je lui explique et comme réponse, elle me dit que j’aurai dû être policier, car selon elle, cela offre plus de garantie ». Son mari l’a repris mais les dés étaient jetés. Encore et toujours ce vieux lexique qui influencent depuis des générations des milliers de jeunes et les condamnent à la peur et à l’échec.

A 57 ans, il est bon pour la Côte d’Ivoire de changer de lexique dans le domaine de l’emploi. Tous y gagneront.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s